Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Ecouter/Voir

Quel cirque !

Au pied de la cité populaire du quartier des Tertres-Cuverons à Bagneux (92) se trouve une construction élégante et bizarre : une ruche au coeur de la ville. Le plus petit cirque du monde (PPCM) a posé là sa toile. Visite guidée.

La ruche, c’est le travail collectif. Plus la diversité des fleurs butinées par les ouvrières dans son environnement est grande, meilleur sera le miel ! Le PPCM est né et vit de cette métaphore. Sa construction comme son activité se nourrissent de la vie de la cité proche et de la ville. Dès les premiers coups de pioches, les baraques de chantier ont été un lieu de croisement entre les bâtisseurs et les utilisateurs. Cet esprit perdure : un local dédié aux « vendredis baraques » reçoit les associations du quartier pour leurs initiatives. L’architecte s’est attaché à être à l’écoute de cette démarche. À l’exemple de la passerelle qui borde la construction pour éviter un long détour aux jeunes qui se rendent au terrain de sport voisin.

De l’intérieur

C’est comme une coque de navire retournée. Une sorte de clocher culmine à 28 mètres au-dessus de la piste. Fonctionnel et multi-usage, chaque élément de cette architecture trouve son utilité. C’est un lieu à la fois au service de l’école de cirque, encadrée par des animateurs compétents, et des fans de l’acrobatie urbaine. Pendant que nous visitons, un jeune adepte local s’entraîne rudement sur les praticables qui, tout à l’heure, recevront la caserne de pompiers voisine pour l’entraînement de ses sapeurs…

De l’extérieur

C’est encore un chantier pour répondre à l’accueil de nouvelles activités, comme cette grande salle destinée à la danse, ou plutôt aux danses : danse de salon, hip-hop, break dance…
Le PPCM et son équipe savent aussi s’externaliser pour offrir leurs réalisations et compétences acquises dans leur démarche originale. Comme l’« ultra-marin » nommé ainsi par nos hôtes qui expliquent la richesse - à leurs yeux encore trop inexploitée - de ce que pourrait être l’apport culturel des populations des départements et territoires d’outre-mer, nombreuses aux alentours.

Lieu de culture

La région Ile-de-France, le Ministère de la culture, la municipalité de Bagneux, entre autres, subventionnent cette association. Mais il faut sans cesse débattre du maintien, et si possible de l’augmentation, des financements.

Notre visite au PPCM se déroule au lendemain d’une consultation électorale qui fige par un score inquiétant, ce que les renoncements aux engagements sociaux peuvent produire de rejet de l’autre. Comme ses créateurs le disent, le PPCM est bien plus qu’une école du cirque. C’est un véritable Centre des cultures urbaines au coeur de l’éducation populaire. Leur détermination pour faire perdurer et développer une réalisation aussi originale doit trouver plus que jamais une réponse à la hauteur. Le développement de la culture dans toute ses dimensions est un, pour ne pas dire - Le - maillon indispensable de cette chaîne des hommes que nous appelons « Civilisation ».


Pierre Corneloup


Le plus petit cirque du monde, Impasse de la renardière, 92220 Bagneux. Tél. : 01 46 64 93 62.E-mail : Info@ppcm.fr


 

Daniel Forget est la cheville ouvrière du PPCM. Il conjugue son activité syndicale à la CGT-RATP et celle que nécessite la vie de cette rare réalisation. Ce grand gaillard, aujourd’hui en retraite, scrute de ses petits yeux bleus vos réactions devant la présentation de cet « enfant » qu’il a fait naître. Comme son grand-père, peintre autodidacte et joueur de trompette après son travail au Gaz de Paris, Daniel, très jeune passionné d’écriture, de musique et de politique pour changer ce monde, conjugue son emploi de conducteur de métro (ligne 10 précise–t-il !) qui lui laisse ses après-midis libres avec la pratique de ses passions, comme celle du cirque. La trompette de son grand-père le conduit à animer une fanfare burlesque, « les joyeux vignerons de Bagneux », dont il croise l’activité avec les autres arts de la rue et accueille le quidam, habitant des différents quartiers, qui pratique la musique. C’est là qu’il rencontre ce « Pascualito », directeur des services de la culture de Bagneux le jour, comédien dans la soirée et déchargeant les camions à Rungis la nuit. Pascualito lui colle un monocycle sous les fesses, trois balles pour jongler entre les mains… et « les arts du cirque deviennent (son) obsession et l’objet de toutes (ses) recherches. » Mais il jongle un peu plus loin que cela !

Le plus petit cirque du monde, une aventure humaine, Daniel Forget, éditions l’Atelier, 16 €.


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Jean Pierre Grenon

Jean-Pierre nous a quittés. Ses ami.e.s, ses camarades se souviendront longtemps de l'homme, du militant, de l'acteur dynamique du syndicalisme retraité. Il était notre témoin en octobre 2017.

Lire la suite