Edito

Numéros précédents


Chères vacances (n°152)

PARCE QUE LA RETRAITE N'EST PLUS SYNONYME DE VIEILLESSE, de désengagement de la vie sociale, de repli sur soi ou de solitude,  les retraités et préretraités, aspirent à vivre cette vie nouvelle de la façon la plus intense possible.

Chacun d’entre nous devrait avoir les moyens de vivre décemment cette période où le droit aux vacances, à la culture, à des activités physiques ou sportives est plus que jamais d’actualité.


Jacques Sanchez
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Confiance ! (n°153)

ON N'EN FINIRAIT PAS D'ANNONCER LES MAUVAIS COUPS  et les mauvaises nouvelles. Pourtant, dans ce concert de difficultés, une embellie : la décision des UCR de se faire entendre, de revendiquer une hausse du pouvoir d’achat, de montrer leur indignation contre les nouveaux freins pour accéder aux soins.

Elles mettent, le 16 octobre, à disposition des retraités de toutes catégories, de tous âges et de tous les territoires, une action qui leur permette d’exprimer leur colère face au mépris dont ils se sentent l’objet de la part de nos gouvernants et plus encore de la part du patronat.


Françoise Vagner, secrétaire générale de l’UCR
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Cgt : Défis et enjeux (n°154)

LE SYNDICALISME RETRAITE, ça sert à quoi ? À faire l’appoint dans les manif ? À distribuer les tracts et coller les enveloppes ? Quand on n’est plus dans l’entreprise, on n’a plus de management par objectifs, plus de conditions de travail déplorables, plus de stress au travail, plus de contraintes extérieures… On n’a plus de revendications ?

La formidable conquête qu’est notre système par répartition a vu le niveau de vie des retraités progresser jusqu’en 2000 ! Oui ! mais depuis il régresse. Que ce soit pour les nouveaux retraités ou ceux qui sont en retraite depuis plus longtemps.


Françoise Vagner - secrétaire générale de l'Ucr-Cgt
Email : f.vagner@cgt.fr
Lire la suite
Rendez-vous le 24 février (n°155)

CE DÉBUT D'ANNEE est marqué du sceau des luttes. Les services publics, que le gouvernement veut réduire à une peau de chagrin, se rebiffent. Et, d’ici à juin, le dossier « retraites » va occuper le devantde l’actualité sociale. Pour nous, retraités, il y a aussi grand besoin de se bouger. Notre pouvoir d’achat, comme chaque année, est l’objet d’attaques tant de la part du gouvernement que du Medef.

24 février. Les sept organisations syndicales de retraités appellent à une action nationale unitaire spécifique, sur le pouvoir d’achat. Pour les Franciliens, un point de presse aura lieu devant l’Assemblée nationale, jour des questions d’actualité des parlementaires. Dans les autres régions, les rassemblements auront lieu devant les préfectures avec conférence de presse commune.


Maurice Lecomte, responsable à la politique financière
Email : m.lecomte@cgt.fr
Lire la suite
Un congrès sur fond de luttes (n°156)

PRES DE 50 000 RETRAITES manifestant le 24 février, plus de 100 rassemblements dans toute la France pour le pouvoir d’achat, l’accès aux soins, la prise en charge collective de la perte d’autonomie, cela n’est pas passé inaperçu.Les médias se sont fait l'écho de ces actions dynamiques, colorées, festives…

À l’heure où ces lignes sont écrites, nous sommes en pleine préparation de l’initiative interprofessionnelle et unitaire du 23 mars, pour les salaires, l’emploi et les retraites. Les retraités y seront parce que ces questions sont intimement liées. Ils y seront aussi sur leurs propres revendications, en particulier celle du pouvoir d’achat. Ils y seront encore parce que dans l’Europe que l’on nous «construit», les retraités, contrairement à une idée reçue, ne sont pas à l’abri sous le parapluie de leurs droits acquis. L’exemple de la Grèce est là pour nous le rappeler.


Françoise Vagner, secrétaire générale de l'Ucr-Cgt
Email : f.vagner@cgt.fr
Lire la suite
Travailler et mourir ? (n°157)

LA CAMPAGNE SUR LES RETRAITES BAT SON PLEIN. Publicité, 500 millions d’euros - nos impôts - et éditos gratuits, genre pensée unique avec concours du plus beau calembour sur le mot Cor. Facile. Le record, si j’ose dire, revient au Figaro: « Le son du Cor » ou « Ce n’est pas le Cor qui sonne, c’est le tocsin ». De l’humour à cent sous sur un tel sujet, ça ne peut être que du Dassault.

Le pompon est détenu par le gouvernement, qui voit, dans les manifestations du 1er mai, la preuve que « sa réforme » est approuvée par les Français, ceux-là mêmes qui se déclarent solidaires à 70 % des manifestations. Le communiqué dormait sans doute depuis un mois dans un tiroir, à l’Élysée !


Richard Vaillant
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Pas de trêve cet été (n°158)

MOMENT FORT DE MOBILISATION CONTRE LE PROJET DE RÉFORME DE RETRAITE , des dizaines de milliers de retraités étaient présents, le 24 juin dernier, aux côtés des actifs pour démontrer leur solidarité.  Contrairement à ce que dit le gouvernement, ils sont concernés par ce projet de réforme qui maintient un mécanisme conduisant à une baisse du niveau des retraites par rapport aux salaires moyens.

De nouvelles dispositions viennent amplifier cette attaque en règle contre les retraités et futurs retraités, avec, notamment, la suppression de la demi-part fiscale aux veuves, veufs, divorcés, séparés ou célibataires. Il faut ajouter, aussi, le retrait du dispositif retraite pour les fonctionnaires ayant cotisé quinze ans et élevé trois enfants.


Chantal Petitjean
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Ma France ! (n°159)

LES PAROLES DE CETTE BELLE CHANSONDE JEAN FERRAT qu’auraient pu entonner ceux qui, le 4 septembre, se sont rassemblés pour crier leur indignation, leur colère et montrer qu’il existait une autre France que celle de Sarkozy

C’est cette France-là, généreuse et fraternelle qui est en danger. France-là, qui lutte et se bat, était le 7 septembre dans la rue pour défendre un modèle social original, un concept de solidarité intergénérationnelle.Cette France-là, refuse la société sans humanité que l’on veut nous imposer, où règne le chacun pour soi, où le mot solidarité est banni, où il n’y a d’autre valeur que celles de l’argent.


Hélène Salaün
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Le combat et la victoire (n°160)

AU MOMENT MÊME OÙ L'INSEE PUBLIE UNE BONNE NOUVELLE en dévoilant ses dernières projections démographiques -un Français sur trois aura plus de 60 ans en 2060 et le nombre de centenaires devrait exploser- le Président des riches sort son flingue pour tenter de raccourcir le temps et le niveau de vie des retraités et futurs retraités. La réforme des retraites participe avec d’autres à précariser tout le parcours de vie.

C’était sans compter sur une mobilisation puissante et en continu et, à ce jour, la détermination reste intacte. Il n’a pas cédé, mais peut-on dire que c’est fini ? Évidemment non. La retraite est un enjeu de civilisation. Même votée, voire promulguée, une loi ne met pas un terme aux revendications, surtout quand elle est marquée par le sceau de la régression sociale. « Ce qui est combat dans le présent est victoire dans l’avenir » écrivait Victor Hugo.

 


Jean Belin
Email : ucr.cgt.fr
Lire la suite
2011 : Année des solidarités ? (n°161)

TOUT D'ABORD, PERMETTEZ-MOI AU NOM DE TOUTE L'ÉQUIPE DE VIE NOUVELLE et de la direction de l’UCR-CGT, de vous présenter tous nos vœux pour cette nouvelle année.
2011 sera marquée, je l’espère, par une véritable prise en compte des revendications des retraités de notre pays et des réponses favorables. Je pense en premier lieu, au pouvoir d’achat et à l’indispensable revalorisation des pensions et retraites, afin de faire face aux dépenses de santé, logement, nourriture…

Espoir pour que le débat qui va s’ouvrir sur la perte d’autonomie associe toutes les parties prenantes et réponde à un réel besoin de solidarité et d’efficacité. Le sujet est complexe et ne doit pas se résumer à des annonces et mesurettes. Pour sa part, la Cgt et ses organisations professionnelles et territoriales vont investir ce débat et faire des propositions. Là aussi, comme pour les retraites, rien ne se fera sans l’investissement de toutes et tous.


François Thiery-Cherrier
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Parlons d'aujourd'hui (n°162)

SOUDAIN ON NE RECONNAÎT PLUS SON PAYS. Un sondage suffit et nous voilà peuplés d’ombres de la haine ordinaire, emportés comme de vulgaires fétus, en 2012, dans la bourrasque politicienne. Bien sûr, on sait ce que traficotent le Paf et les instituts de sondages, mais tout de même.

Le pire est que nous avons un mal fou à entendre la voix des simples gens, ceux qui souffrent, tant la vie leur est dure et injuste.

Car parler de 2012, c’est oublier aujourd’hui. Les retraités en savent quelque chose. Cela se passe en plein débat sur le pouvoir d’achat de leurs pensions et, ce que le gouvernement et le Medef proposent, ne pèse pas lourd face à la hausse des prix : nourriture, essence, santé, gaz et électricité atteignent des plafonds. Nous espérons tous que le printemps va vite arriver. Pour la chaleur et l’espoir.


Richard Vaillant
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Les lendemains heureux (n°163)

LA PLANÈTE EST-ELLE DÉTRAQUÉE ? Entre séismes, tsunamis, tornades, périodes de sécheresse qui succèdent à un hiver très enneigé, nous venons d’être servis. Il faut croire que toutes ces catastrophes naturelles ne suffisent pas !

Les puissants qui dirigent ce monde imposent des développements industriels avec des normes de sécurité sous-évaluées pour réaliser des profits gigantesques !


Jean-Pierre Grenon
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Les retraités ont décidé d’agir (n°164)

AUJOURD'HUI LE MÉCONTENTEMENT GRANDIT FACE AUX POLITIQUES D'AUSTÉRITÉ menées en France et en Europe. On s’en prend aux plus pauvres pour les opposer aux moins pauvres. On voudrait donner des travaux d’intérêt général aux bénéficiaires du RSA et plafonner les minima sociaux à 75% du Smic. Dans le même temps, la réforme de l’impôt sur la fortune va exonérer 300 000 contribuables.

Le groupe PSA-Peugeot-Citroën, dans un document tenu secret depuis près d’un an et révélé par la Cgt, prévoit la fermeture de deux sites de production qui emploient 6 200 salariés.


Chantal Petitjean
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Non à l'austérité en France ou en Europe (n°165)

PARI GAGNÉ PAR L'EURO-MANIFESTATION. 50 000 manifestants de dix-huit pays européens sont venus protester, le 17 septembre à Wroclaw en Pologne, contre l’austérité en Europe.

Avec la Confédération européenne des syndicats, ils ont exigé devant les ministres des Finances européens réunis dans cette ville, un changement de cap politique pour plus de solidarité. Face à la tourmente qui agite l’économie européenne, aggrave le chômage et la précarité du travail pour des millions d’Européens, la solidarité européenne est nécessaire, urgente et indispensable.


Françoise Vagner
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
L'austérité imposée aux peuples (n°166)

APRÈS LA GRAVE CRISE FINANCIÈRE DE 2008, les « dirigeants » de la planète surenchérissaient de mots contre le capitalisme. Il fallait le moraliser, rendre vertueuses les banques, punir les traders véreux, calmer les appétits des patrons et actionnaires, penser aux salariés, faire la chasse aux paradis fiscaux, taxer les revenus financiers…

Nicolas Sarkozy, chevalier blanc, à la tête de l’Europe et du Monde, menaçait de coups de bâtons, qui ne se rangeait pas derrière ses vertus sociales !
Comme d’habitude, tout cela n’était que communication et gadgets, Union européenne et pays riches courant au-devant des exigences des marchés financiers.


Jean-Pierre Grenon
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Espoirs et luttes mêlés (n°167)

DÉBUT 2012. Le ciel s’obscurcit d’annonces qui ne prédisent rien de bon pour l’avenir des salariés et des retraités. Après trente années de politiques libérales, le monde est aujourd’hui au bord de la récession économique, patronat et gouvernement proposent de façon continue des recettes aggravant la situation.

La note AA+ que vient d’attribuer à la France l’agence de notation Standard & Poor’s donne des arguments aux dirigeants du pays, afin d’aller plus loin dans la rigueur. Comprimer toujours plus les salaires et pensions, réduire de façon drastique l’emploi public et aller jusqu’au bout dans la remise en cause des fondements solidaires de la protection sociale. En réalité, en prétendant combattre les déficits publics, ils les creusent davantage afin d’imposer de nouveaux sacrifices.


Jacques Sanchez
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Le radeau de la Méduse (n°168)

Et si nous parlions du bilan de Sarkozy ? Cinq ans d’un libéralisme échevelé, commencés, pour lui, sur le yacht à Bolloré, Rolex au poignet et qui se terminent, pour nous, sur le radeau de la Méduse. On connaît l’histoire : capitaine incompétent, frégate qui s’échoue. Les marins montent sur un radeau amarré aux chaloupes de secours. Les cordes rompent, on parle de sabotage. Le commandant s’en lave les mains ! Et les marins ? Les damnés de la mer sont repêchés. Ils restent à quinze et sont soupçonnés de cannibalisme.

L’œuvre de Géricault est une belle allégorie. Au plan artistique, social et politique. L’Homme livré aux éléments, abandonné sur quatre bouts de bois.


Richard Vaillant
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
On ne lâche rien ! (n°169)

Le débat de la campagne pour l’élection présidentielle n’a pas permis de voir, ou de deviner, ce que les candidats proposaient de concret pour les 14 millions de retraités de notre pays.
Même s’il est vrai que nous pouvons espérer de François Hollande bien plus que de son prédécesseur à l’Elysée, nous devons d’abord compter sur nous-mêmes pour obtenir des avancées significatives car les revendications des retraités demeurent : aide à l’autonomie, pouvoir d’achat, santé, loisirs…

Au moment où sont écrites ces quelques lignes, le Premier ministre et le gouvernement ne sont pas connus. Espérons que nous aurons un véritable ministère qui s’occupe enfin des questions relevant de la situation des retraités et personnes âgées.


François Thiery-Cherrier, secrétaire général de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Tout à coup, le ciel est moins bas… (n°170)

Je ne parlerai pas de coin de ciel bleu, c’est une couleur emblème, dans ses différentes nuances, qui a été un peu trop connotée négativement ces derniers temps.
Changement de couleur, changement de ton, souhaitons surtout pour les retraités comme pour toute la population un changement de politique.

Les générations les plus anciennes n’ont pas été épargnées par la brutalité de la politique du précédent gouvernement. Les organisations caritatives ont alerté sur la progression importante de personnes âgées en détresse. Nos luttes pour dénoncer cette situation et porter les revendications ont ponctué le dernier quinquennat.


Hélène Salaün
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Le changement ne se fera pas sans nous (n°171)

C’est la rentrée, a-t-on coutume de dire ! Mais pour les jeunes qui ont repris le chemin de l’école, pour les salariés celui de l’entreprise, pour les chômeurs celui du Pôle emploi, c’est plutôt l’inquiétude qui domine. Pour les retraités aussi. Rien de bien nouveau, direz-vous. À la différence près qu’un nouveau président a été élu ainsi qu’une majorité confortable à l’assemblée nationale et détail important, qu’ils ont été élus pour que les choses changent.

Certes, tout ne peut être fait en cinq mois, d’autant que le précédent quinquennat a laissé pas mal de ruines mais il n’empêche, les salariés et les retraités veulent des signes forts de la part du Président de la République et du gouvernement. Quelles ambitions pour le pays, pour l’Europe et pour eux-mêmes, leur famille, leurs enfants et petits-enfants ?


Jean Belin, membre du bureau de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Qui bâtit la « cathédrale » ? (n°172)

Pour parler de la future loi sur l’autonomie, madame Delaunay, ministre en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie parle de « loi cathédrale » (voir son interview p. 17). La formule est séduisante et nous souscrivons bien sûr à l’idée d’une loi inscrite dans la durée avec de solides fondations. Toutefois, une question vient immédiatement en tête : les retraités vont-ils financer à eux seuls la loi « cathédrale » ?

Cette interrogation est légitime, surtout après l’instauration d’un impôt de 0,3 %. Rééquilibrer l’effort, d’accord, mais pourquoi pas en direction du capital et des actionnaires ? La future loi sur l’aide à l’autonomie doit se faire dans le cadre de la Sécurité sociale, à partir des cotisations sociales, et non de l’impôt. Mettre aujourd’hui le doigt dans l’engrenage, c’est, demain, y passer le bras tout entier.


François Thiery-Cherrier, secrétaire général de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Ni nantis, ni privilégiés (n°173)

L’année 2013 sera pour la Cgt une année importante avec la tenue du 50e Congrès confédéral à Toulouse, du 18 au 22  mars prochain, et la perspective du 10e Congrès de l’UCR qui se tiendra en mars  2014 à Saint-Étienne.

2013 verra aussi le lancement d’une grande campagne nationale de l’UCR-CGT sur la question du pouvoir d’achat des retraités. Oui, nous voulons vivre dignement notre retraite !


François Thiery-Cherrier, secrétaire général de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Pour vivre dignement, vivons debout (n°174)

Cour des Comptes, Medef, ministres, médias… Les fauves sont lâchés contre le monde des retraités et futurs retraités. Cette fois l’attaque est d’envergure et l’objectif est clair : ils veulent terminer le sale boulot commencé en 1993 avec les mesures Balladur en faisant exploser une bonne fois pour toute notre système de retraite solidaire.

Dans l’immédiat, les mesures gouvernementales pour 2013, et d’autres en préparation, ne sont pas de nature à rassurer les retraités. Après les Grecs, les Portugais et les Espagnols, ce sont tous les retraités français qui sont visés par une réduction drastique du montant de leurs pensions. Nous ne pouvons accepter d’être tondu sans réagir et nous n’avons par conséquent pas d’autre choix que nous défendre.


Jean Belin, membre du bureau de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Bien vieillir, c’est lutter ! (n°175)

L'information n'a pas fait la Une et pourtant elle sonne comme une alarme. Elle aurait mérité que gouvernement et politiques s’y arrêtent. Il semble qu’ils aient d’autres chats à fouetter !

Dans son numéro d’avril 2013 Population et société fait le point sur l’espérance de vie des Européens. On y constate que l’espérance de vie continue d’augmenter en Europe, principalement sous l’effet de la baisse de la mortalité. La France fait d’ailleurs partie du peloton de tête.


Annie Bertelle, membre du bureau de l'UCR
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Juste, équitable ? (n°176)

Qu’il y ait du travail, du pain de l’eau et du sel pour tous (Nelson Mandela). Les mots simples parlent à l’âme. Le géant de notre histoire sort de prison ; son cœur bat la chamade. L’histoire s’accélère et pourtant, il dit ces mots de tous les jours. Travail, pain, eau, sel. C’est la lutte de tout un peuple contre la nuit de l’apartheid, pour le progrès social.

Chez nous, on se paye de mots ; ont-ils seulement une signification ? On entend, juste, équitable et l’on cherche vainement à quoi en rattacher le sens.


Richard Vaillant
Email : vienouvelle@ucr.cgt.fr
Lire la suite
Pour changer, il faut s'en mêler (177)

«La retraite à 60 ans, c’est le bouclier social des ouvriers. C’est pourquoi il faut leur laisser la liberté de la prendre », déclarait Jean-Marc Ayrault, alors député de l’opposition le 14 septembre 2010. Le parlementaire devenu Premier ministre semble atteint de trous de mémoire et propose une réforme qui s’inscrit dans la continuité des précédentes : travailler plus longtemps, toucher moins de retraite, surtaxer les pensions.

Sa réforme pénalise les salariés en général, désespère la jeunesse qui peut penser qu’elle n’aura jamais droit à une retraite et frappe durement les retraités, des retraités qui sont devenus la variable d’ajustement préférée du gouvernement, quitte à ruiner un peu plus la croissance.


Jean Belin
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite
Les luttes pour imposer le changement (178)

Dans le monde du travail, nombreux sont ceux qui sincèrement pensaient que le changement de président de la République et l’avènement d’une nouvelle majorité allaient changer le rapport des forces en leur faveur, et qu’enfin, leur quotidien si difficile allait un peu s’améliorer.

L’espoir n’aura pas duré très longtemps. La majorité au pouvoir, comme celle d’hier, se plie aux injonctions européennes et aux puissances de l’argent. Les dégâts et les drames sociaux s’accumulent dans tous les pays européens pour les salariés et les retraités.
Fermetures d’entreprises, licenciements, remise en cause des acquis sociaux, baisse des salaires et des pensions sont les tributs à payer d’une politique libérale qui ne cesse de céder aux ordres d’un patronat qui n’en n’a jamais assez !


Jean-Pierre Grenon
Email : ucr@cgt.fr
Lire la suite