Retour à l'accueil Retour au sommaire

Edito N°187


S’unir et vieillir dans la dignité

Par la mise en œuvre de politiques d’austérité aux conséquences sociales et sanitaires dramatiques, des milliode personnes souffrent partout en Europe.

La pauvreté et les inégalités sociales s’aggravent chez les salariés et les retraités. Le mouvement syndical international doit s’unir pour infléchir ces logiques dévastatrices et conquérir le progrès social.

Actuellement, la Commission européenne est incapable de faire voter des directives afin d’améliorer le quotidien des citoyens. Il reste donc la force syndicale. Deux institutions existent en Europe : la CES (Confédération européenne des syndicats) et la Ferpa (Fédération européenne des retraités et personnes âgées). La Cgt participera au congrès de ces deux organisations en 2015.

Depuis le traité de Lisbonne, les citoyens européens peuvent intervenir auprès de la Commission européenne par la demande d’une ICE (Initiative citoyenne européenne). Le dernier congrès de la Ferpa a décidé de s’en saisir, de présenter un texte sur la perte d’autonomie et récolter un million de signature. L’enjeu est important pour le syndicalisme en Europe.

La situation de nombreux retraités des pays méditerranéens ne peut nous laisser indifférents et nécessite des coopérations avec les organisations syndicales de ces pays.

Par ailleurs, la situation des retraités des départements d’outre-mer nous interpelle. L’UCR propose d’avoir des échanges avec les organisations syndicales de retraités des Dom-Tom.

Les organisations syndicales de tous les pays doivent s’unir et se mobiliser afin que chacun et chacune puisse dire qu’il fait bon vivre et bien vieillir dans la dignité.

Hubert Schwind, Membre du bureau de l’UCR
Email : ucr@cgt.fr