Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Dossiers › Temoins mai 68

Chantal Gervais

Chantal rêvait d’être institutrice, mais dans une famille de sept enfants ce n’était guère envisageable. Elle entre à l'usine à 14 ans dans le textile et participe à sa première grève à 15 ans…

Elle devra attendre sa majorité, qui était à l’époque fixée à 21 ans, pour prendre les responsabilités que ses camarades de la CGT lui ont rapidement confiées.

Son meilleur souvenir ? Mai 68. Tout particulièrement le jour où avec ses collègues elles ont pris possession de l’entreprise. « Un grand sentiment de liberté » dit-elle et elle a pleuré le jour où il a fallu rendre les clés après le constat de Grenelle et nombre de revendications satisfaites. Notamment l’obtention d’un petit fixe car elles étaient payées jusque là « à la pièce » ! Ce qui lui a permis de démontrer que la lutte avait payé à ses collègues qui n’y avaient pas participé et avaient même manifesté « pour le droit au travail »…

Ensuite vinrent les premières délocalisations, les licenciements à répétition, elle en a compté 25 ! Des usines entières déménageaient leurs productions à l’étranger, une perte d’effectifs et d’emplois considérable qui a eu aussi pour effet de réduire l’implantation et l’influence de la CGT.

Chantal milite aujourd’hui au sein de l’union fédérale des retraité-e-s du textile et est membre de la commission exécutive de l’UCR. Chantal, une générosité et un dynamisme intacts.

Pascal Santoni

 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Alain Guichard

1968 : une année bien remplie pour Alain, qui, quelques mois après son service militaire et tout jeune fonctionnaire aux impôts entame une grève de 35 jours, prélude à mai 68...

Lire la suite